A la recherche du prince qatari

Première étape de ce long périple vers Delhi: Doha…et ses 15 heures d’attente.
Tout d’abord un point très positif: Qatar Airways. Même en classe éco, tu as un sentiment de « luxe » (en comparaison à d’autres compagnies hein).

Tu arrives, et à ta place tu as un petit coussin, une couverture et une pochette surprise. Le repas est bon, et c’est assez rare pour être signalé. Et alors là, j’ai perdu toute objectivité lorsque j’ai vu du beurre Paysan Breton sur le plateau (doux, certes, mais l’invasion est bel et bien en marche).

image

image

Arrivée à Doha, j’ai quand même toute une journée à remplir. D’ailleurs, un grand merci à tous ceux qui ont compatis et ont pris le temps de quelques messages. Ca fait plaisir et vous avez en partie sauvé ma journée.
Il faut savoir qu’il est apparemment possible de faire un tour de Doha en bus, gratuitement, avec Qatar Airways. Après avoir lu des avis sur internet, j’ai décidé de ne pas le faire, puisque Doha est une ville en construction où il n’y a…rien à voir. Du coup, j’ai dormi, et ça c’était très plaisant. Ensuite, il faut bien faire le tour de l’aéroport, ne serait-ce que pour manger.
Donc le terminal de transit à Doha c’est…des boutiques, partout, partout, partout. Si tu me connais, tu sais que magasiner est vraiment mon gros kiff…(hum, hum). Il y a aussi beaucoup de Français, reconnaissables à leur sponsor officiel: Decathlon! (et je m’inclus dedans).
C’est grand, c’est beau, c’est propre…Par contre, trouver un prince qatari va être compliqué. J’ai bien croisé des hommes en tenue traditionnelle de la région, mais je ne sais pas si ce sont des princes qataris. J’en suis venue à me demander si le Qatar avait beaucoup de Qataris « du cru ». Parce que, à mon avis, si on veut étudier un pays qui fonctionne GRACE à son immigration, c’est ici qu’il faut venir. Le personnel de l’aéroport, à tous les niveaux, est composé d’Asiatiques, d’Indiens, d’Africains…mais les Arabes sont plutôt absents. Je ne connais pas la situation du pays, je n’en tirerai pas de conclusions hâtives, mais c’est assez impressionnant à observer.

image

La ville de Doha, vue de l’aéroport

image

Ceci est une borne internet publique. Oui…

image

Jeux pour occuper les enfants. Parfois j’aimerais bien avoir encore 8 ans…

image

Le Qatar, le PSG…Voilà, voilà quoi

image

image

Il me reste encore quelques heures à patienter avant d’arriver à ma destination finale. Je peux encore espérer le croiser ce prince qatari 😜.

Publicités

4 réflexions sur “A la recherche du prince qatari

  1. On avait pourtant vu ensemble la conduite à tenir pour trouver un prince quatari… et t’as pas essayé la course de chameaux ? Pense à la famille Annaïg et à tout ce que tu pourrais lui apporter…euh, à la famille et au prince bien sûr !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s