L’urgence de partir

Avec la chaleur et la pollution, il devient essentiel de quitter Delhi le week-end. J’ai de plus en plus de mal à me dire que je ne vois pas le ciel car il est caché par un brouillard de pollution. Du coup, on s’est fait un petit weekend à Rishikesh.

Au fait, vous allez voir où se trouvent toutes les villes que je mentionne? Si non, faites-le, ça sera plus parlant.

Le voyage s’est effectué de nuit, en bus local: le pire des trajets jusqu’à présents effectués. Inconfortable, impossible de dormir, mauvaise route…Et en arrivant à l’hôtel à 4 heure du matin, impossible d’effectuer le check-in avant 11 heure…Nous avons donc dormi à neuf dans une petite pièce, sur le sol. Ce weekend démarrait très bien..!
Après cette entrée en matière courbaturée, parlons de Rishikesh. Nous étions donc à 356m d’altitude, petite montagne. Il s’agit de la capitale du yoga, et on comprend pourquoi quand on voit le nombre de cours proposés ! Inévitablement, beaucoup d’occidentaux sont présents, néo-hippies venus chercher un monde nouveau loin de Babylone, sur les traces de John Lennon (oui, il est venu ici). Vous trouvez que je caricature? Je vous assure que quand vous croisez tous ces gens dans les rues, qui se donnent un style mais ne se mêlent pas à la population locale, on n’est vraiment pas loin de la caricature.

Notre programme a été paisible, mais a permis de bien recharger les batteries.
Nous avons commencé par prendre un cours de cuisine, accueillies par une famille adorable. Bon, je ne garantis pas de pouvoir refaire à la perfection les plats… Mais je garde en tête des astuces, et que la cuisine indienne, ça n’est pas si compliqué. Le secret, ce sont les épices, le piment et leur dosage. Le meilleur moment fut évidemment la dégustation. Et vous savez quoi? Je ne serais pas contre une bonne galette, mais pour le moment je ne me lasse pas de la cuisine indienne, même quand elle me met le feu à la bouche :).

image

« Une cuisine en désordre est une cuisine heureuse ». Coucou maman! 🙂

image

C’est nous qu’on la fait!!

A Rishikesh, il y a le Gange, le plus sacré et le plus pollué des fleuves au monde.
Pour le sacré, les temples ne manquent pas, dédiés à Shiva si j’ai bien tout compris. Du coup, je me suis faite bénir. On sait jamais, sur un malentendu…Le soir sur les ghâts a lieu la cérémonie des lumières. Bien que je m’attendais à quelque chose de plus impressionnant, j’ai trouvé ce moment assez chouette. Si j’ai bien compris, les hindous font des offrandes au Gange et les prêtres effectuent tout un cérémonial. Étrangement, j’ai trouvé que pour une fois, il y avait une forme de ferveur et de spiritualité.

image

image

Un sadhu, homme saint de l’hindouisme. Ils sont reconnaissables à leurs vêtements orange/safran.

image

image

image

Pour la pollution, le fleuve doit être encore relativement propre à Rishikesh. J’y ai mis mes mains et mes pieds, et je n’ai pas encore muté…

image

Rishikesh n’est pas LA destination que j’ai préféré, mais il y règne une certaine douceur de vivre qui fait du bien et nous a porté tranquillement.

image

image

image

image

Publicités

5 réflexions sur “L’urgence de partir

  1. Je viens de tomber sur ton blog (qui répond à beaucoup de mes questions tout en en soulevant d’autre). J’ai tellement de question à te poser .. enfin sans paraître trop intrusive pour autant bien sûr … alors si un jour tu as un peu de temps à me consacrer j’aimerai beaucoup te demander quelque conseil. Nous partons en inde moi et mon compagnon le 22aout. En tout cas merci de partager tout ce que tu as vécu.

    J'aime

  2. trop hâte de goûter tes recettes ! Quelle vie trépidante et riche en découvertes . J’espère un jour pouvoir découvrir ce pays qui m’apparaît assez déroutant . Pour l’heure on prépare notre départ pour Nouméa ( 5 juillet )
    Bisous . Annie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s