« Les corridors du quotidien »

Parce que oui, c’est bien gentil de faire du tourisme, mais c’est pas pour ça que je suis venue à la base. Alors, comment ça se passe les semaines ?

Avec une moyenne de 45 degrés, difficilement. En parlant de la pluie et du beau temps, on a eu de la pluie. Et pas qu’un peu, les routes étaient complètement inondées! On a donc été réveillé en pleine nuit par le bruit du vent et des gouttes. Sans compter le tonnerre et les éclairs qui s’énervaient sans discontinuer. Et là où je comprends que je suis devenue une femme adulte? En me réveillant, j’ai immédiatement pensé à allé récupérer le linge mis à sécher dehors…#Tristesse
Le lendemain à la Izabella School, c’était inondé. Il a donc fallu utiliser la raclette avant de pouvoir faire quoi que ce soit avec les enfants.

image

Non, habituellement ce parc ne sert pas de piscine naturelle

Et quelle transition magnifique, parlons de Izabella School! Je me demande chaque jour comment je tenais durant une journée entière en IME. C’est épuisant, je me fais frapper car je refuse d’utiliser la peur pour avoir un minimum de respect. Et pourtant, j’y retourne tous les matins, car je suis un peu maso (ah non, éduc spé, pardon 🙂 ). Et mine de rien, ça porte ses fruits. J’ai réussi à apprivoiser Varsha, qui m’offre de très beaux moments de tendresse quand elle ne veut pas être totalement tête de mule. L’inconvénient, c’est qu’elle est jalouse si je m’occupe des autres, et me le fait payer. Mais ce comportement est inhérent à la Trisomie 21, je connaissais le risque en décidant de ne pas la laisser de côté.
Sumit quant à lui réussit à mettre mes nerfs à bout. Il est tellement violent et provocant (j’ai quand même eu le droit à un coup de boule dans le nez…) que j’en viens à vouloir lui faire mal aussi. Et je déteste penser ça, alors j’en parle au maximum avec les autres bénévoles: pour ne pas me sentir seule, et parce que je suis persuadée qu’en évacuant par la parole j’éloigne le passage à l’acte.
Malgré la difficulté, tous me manqueront. Leurs câlins me rappellent tous les matins pourquoi je suis là.

image

A l’orphelinat, tout se passe bien. Les moments partagés avec eux sont chaque jour un peu plus forts. Parce que ça y est, le lien est créé.
On les a emmené au cinéma, voir « Le Livre de la Jungle« , en 3D s’il vous plaît! C’était génial de partager ça avec eux. Ils s’étaient tous faits beaux pour l’occasion. Ils nous ont offert de grands moments de rigolade, comme quand il a fallu prendre l’escalator: même ceux qui jouent les durs d’habitude n’en menaient pas large, voire avaient carrément peur. Varsha (une autre) a découvert les robinets sur lesquels il faut appuyer, le distributeur de savon, le séchoir à mains, la chasse d’eau qui est dans le mur…C’était drôle de voir que ce qui nous semble le plus normal  ne l’est absolument pas pour tout le monde.

image

Le weekend dernier, on a décidé de visiter Delhi…La capitale: le monde, le bruit, la pollution, la chaleur…tout ce que j’aime! Oui, je l’affirme, je déteste cette ville. Heureusement, au milieu de tout ce bazar et de nos mésaventures (ça vient, sois patient mon petit chapati), on a rencontré des personnes extraordinairement gentilles qui nous ont pris sous leur aile.
Tout d’abord, il nous a fallu 2 heures pour trouver notre hôtel. Les chauffeurs de rickshaw ne savaient pas où c’était, ne voulaient pas nous prendre ou demandaient des prix exorbitants. Les passants nous indiquaient des directions opposées…Tout ça sous 45 degrés, je le rappelle. Notre patience a été mise à rude épreuve. Heureusement, pour le reste de la journée, l’hôtel nous a confié à Sanjay, un chauffeur très sympathique et qui nous a expliqué plein de choses sur l’Inde et Delhi. D’ailleurs, selon lui, je peux me reconvertir en guide ici, car je sais déjà beaucoup de choses :D. En revanche désolée, très peu de photos. La chaleur, l’agacement ont fait que je n’avais pas envie de sortir l’appareil.
On a vu le Fort Rouge, mais uniquement de l’extérieur. Il a été construit par Shah Jahan ( oui, celui du Taj Mahal) en 1640. Plus tard, les Britanniques s’y sont installés… Et y ont été fusillés avec leurs familles lors de la révolte des Cipayes de 1857.
Chandni Chowk, est l’ancien marché pour l’argent. Aujourd’hui, c’est un bazar où j’ai eu du mal à trouver une recharge de téléphone. Mais ça y est, l’Inde ne m’est plus totalement étrangère et j’ose plus me confronter à la ville et aux gens.
Jama Masjid est la plus grande mosquée d’Inde, édifiée en 1650. Elle a l’air magnifique…parce qu’on n’a pas pu y rentrer. D’abord, certains de nos voiles n’étaient pas réglementaires. Deux minutes plus tard, c’était réservé au musulmans car heure de la prière… Il faudra que je vous parle un jour de ce que ça signifie d’être une femme en Inde, qui plus est, étrangère.
Lieu où Gandhi a été incinéré, India Gate, Parlement, Lodi Garden…
Dimanche, programme « Peace in the World« . Là où Gandhi a été assassiné, il y a maintenant un musée… interactif et multimédia, gratuit et absolument génial. Si en plus on tombe sur un guide comme le nôtre, ça devient de l’or en barre. Je suis ressortie en me disant que le monde actuel manque cruellement de Gandhi et de son enseignement.
Le Temple du Lotus. La doctrine baha’ie est née en Perse au 19 e siècle. Elle préconise un syncrétisme religieux qui vénère tous les prophètes des grandes religions. Baha’u’llah: « Ce n’est point d’aimer son propre pays qu’il convient de glorifier, c’est d’aimer le monde tout entier. La Terre n’est qu’un seul pays et tous les hommes en sont les citoyens.« . Rien que pour le principe du lieu, où tout le monde peut venir prier qu’elle que soit sa religion, j’adhère totalement.
Humayun’s Tomb: c’est la veuve de l’empereur moghol qui l’a commandé en 1565. Il aurait inspiré le Taj Mahal, et on comprend vite pourquoi.

image

Lieu de l’incinération de Gandhi

image

image

Humayun’s Tomb

image

Temple du Lotus

Le week-end s’est fini au McDo et je pense lancer une pétition pour que le McVeggie arrive en France.

image

Et bienvenue parmi nous petite cousine. Tu verras, ce Monde vaut la peine d’être exploré, mais ça, tes parents te l’apprendront très bien 🙂

Publicités

2 réflexions sur “« Les corridors du quotidien »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s