Himalaya mon Amour

Quand on parle de Manali aux Indiens, le mot qui revient sans cesse est « weed ». En effet, nous voilà arrivés dans une région-plaque tournante du trafic de cannabis. Et on comprend vite pourquoi : ici, il pousse comme de la mauvaise herbe le long des routes !

L’arrivée à Manali s’est faite sous la pluie et le froid. Il a fallu sortir les doudounes et je ne me souviens pas être restée en tee-shirt un seul instant durant les deux jours passés là.

Que retenir de Manali ? Détente ! Se laisser porter par l’ambiance « babos-sarouels » fait du bien. Tu te poses, tu regardes la montagne, tu marches tranquillement, tu tombes sur un temple, tu te fais bénir, tu t’arrêtes pour manger ou boire un verre, tu écoutes la musique, tu profites de la nature…Bref, tu vis l’instant présent et ça fait beaucoup de bien !

IMG_2029_Fotor

IMG_2036_Fotor

Les paysages sont pas dégueus…

Old Manali. C’est ici que nous avons posé nos sacs pour quelques nuits. Comme son nom l’indique, c’est donc la vieille ville de Manali et ça se voit avec les anciennes maisons en bois, visiblement typiques de la région. Aujourd’hui, il est même interdit d’en construire de nouvelles afin de préserver le lieu. On peut y voir le temple de Manu Rishi, apparemment très peu fréquenté et c’est très bien. On a eu la chance d’avoir la visite guidée par le « gardien du temple » qui nous a permis de mettre un nom sur les différentes statues de divinités (je commence tout juste à en reconnaître certaines…). Et pour finir, une petite bénédiction, un tikka sur le front et nous voilà prêts à affronter le monde !

IMG_2030_Fotor

Les fameuses vieilles maisons de Manali

IMG_2034_Fotor

Hadimba Temple. Lorsqu’on regarde sur une carte, il semble bien caché. Et en fait, il n’en est rien et attire tous les touristes indiens ! Pour y accéder, il faut réussir à esquiver les marchands de safran qui te donnent l’impression de vendre de la drogue, les femmes qui veulent que tu poses en photo avec leur plus beau lapin, les photographes qui veulent que tu mettes une tenue traditionnelle, les yaks…Bref, le tourisme de masse fonctionne particulièrement bien en Inde. Le temple est très étonnant, bâti en bois en 1553. Il m’a immédiatement fait penser à une hutte viking. Il est dédié à la déesse Hamidan, assimilée à Kali, elle-même déesse de la destruction (entre autre). Oui, c’est la difficulté avec l’hindouisme, chaque dieu possède différents avatars de lui-même et donc différentes représentations de lui-même. Pas étonnant qu’il y ait plusieurs millions de divinités au panthéon hindou !

IMG_20170505_140649_Fotor

IMG_20170505_183458_Fotor

La meilleure note de resto du monde! 

La suite du séjour fut tout aussi tranquille puisqu’elle s’est déroulée à MacLeod Ganj. J’ose à peine te re-re-re-re-parler de cet endroit, tellement je l’ai déjà fait…Mais comment te décrire le Bonheur que j’éprouve à chaque fois que je m’y rends.

Ah si, la nouveauté c’est que le dalaï-lama est venu pendant que j’étais là. Et…que le matin où j’aurais pu aller le voir, j’étais malade ! Voilà, j’étais un peu dégoûtée que mon corps décide de me troller (une fois de plus!) ce jour-là.

 

IMG-20170506-WA0001_Fotor

1989: 1) naissance d’une légende (moi-même) 2) le dalaï-lama reçoit le Prix Nobel de la Paix 3) des manifestations pacifiques au Tibet sont violemment réprimées par la Chine 4) naissance de celui qui devait être le prochain dalaï-lama mais a été enlevé par la Chine en 1995

IMG_20170506_152216_Fotor

Histoire de se rappeler qu’on n’est plus tout à fait en Inde 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s