Lisbonne côté branché

Je suis obligée, étant donné l’effort fourni, de recopier la phrase du Guide du Routard parlant des docks: « couche-tards, fêtards, braillards, rigolards et routards se filent un rancards pour boire un verre de pinard ou danser dans les bars, d’autres fument le cigare en costard, le soir, tintamarre garanti sur les trottoirs ».

Pour nous, point de fête dans cette partie de la ville. On a préféré les bars dansants du Bairro Alto, qui ne sont pas sans rappeler l’ambiance de l’Espagne. Et bien que ce fut de bonnes soirées, ça n’est pas le sujet du jour.

IMG_20171116_125452_Fotor

A Lisbonne (dit « LX » quand on est branché), il y a le Tage. Quand on le remonte vers son embouchure, on approche le Pont du 25 Avril. En fait, il s’agit de suivre les docks, pour la plupart réaménagés, et devenus des lieux de sorties festives nocturnes. Au pied du pont, il y a LX Factory. Il s’agit d’une ancienne friche industrielle. Là on y trouve des restos (ce qui est très important), des galeries d’art, une librairie avec des machines-automates dignes de Syberia, un salon de tatouage, un coiffeur, des boutiques en tout genre…Et je pense que nous sommes loin d’avoir tout vu.

IMG_20171117_125933_FotorIMG_20171117_141703_Fotor

 

Si jamais, comme nous, la nourriture est un point essentiel dans tes voyages, rends-toi au Mercado da Ribeira. Il s’agit du vieux marché qui a été transformé en food court.

Les halles populaires de Lisbonne sont nées dans les années 30. L’une des deux halles sert toujours de marché. Pour la deuxième, le magazine culturel Time Out a remporté un concours destiné à redonner une seconde vie à ce marché. Imagine-toi une immense halle, des tables au milieu, encerclées de dizaines de stands de nourriture. Tu peux commander une entrée, un plat et un dessert, chacun dans un stand différent. La nourriture est bonne, tu as le choix et les prix ne sont pas si excessifs que ça. Et, point non négligeable, il y en pour tous les goûts, donc personne ne peut râler car il n’y a pas de plat « vegan-sans gluten-sans de huile de palme-bio-équitable » au menu (j’en rajoute? Roh, si peu…).

Collage_Fotor

Pour décrire cet endroit, j’hésite entre Paradis ou Enfer…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s